NORD SINDIAN: Les écoles rouvrent leurs portes

0

Au Nord Sindian, c’est la normalisation avec la réouverture des établissements scolaires. Avec l’offensive militaire lancée pour démanteler les bases rebelles, les élèves, les enseignants et les populations avaient fui les zones de combat. A un mois des examens du Cfee et de l’Entrée en sixième, c’est une formidable nouvelle pour les potaches et leurs parents.

A Bignona, les cours ont repris dans la plupart des établissements scolaires du Nord Sindian, déserté les mois derniers par les populations suite aux opérations de sécurisation de l’Armée dans cette contrée du Fogny. Une situation qui n’est pas sans conséquences chez les apprenants. Et pour cause ! Si les élèves ont regagné les salles de classe, c’est toutefois avec les mains vides et les bras ballants qu’ils font face aujourd’hui à leurs enseignants : tous leurs bagages scolaires étant perdus lors de leurs déplacements forcés et précipités vers les villages environnants et la Gambie voisine.

C’est dire qu’au niveau des établissements scolaires du nord Sindian que polarise l’Ief de Bignona I, les apprenants n’avaient plus les outils nécessaires et adéquats pour bien suivre les enseignements-apprentissages en cette période de l’année. Face à la gravité de la situation, l’Ief de Bignona I, Issa Ndior, avait en ce sens introduit des requêtes et sollicité il y a quelques semaines, un appui aux partenaires et bonnes volontés, pour accompagner ce retour des potaches démunis et dans un désarroi total. Un appel qui a finalement trouvé un écho favorable au niveau de l’Unicef, organisme qui a réagi favorablement à cette sollicitation, en mettant à la disposition des élèves et des écoles d’accueil du Nord Sindian, des kits scolaires, alimentaires et d’hygiène, en plus d’une enveloppe financière pour leur prise en charge.

L’Ief de Bignona et l’Unicef volent au secours des apprenants

Lors de la cérémonie de remise de ces dons organisée à Sindian, où étaient présents l’Ief de Bignona I, Issa Ndior, l’édile de Djibidione, des élèves bénéficiaires, des parents d’élèves et des populations locales, le soulagement était palpable. Ce jour-là, l’Ief a insisté sur la création au niveau de Brindiago et de Djiral, de salles classes spéciales pour les élèves de Cm2 dans certains villages déplacés. «Les partenaires avaient également réagi et nous avons pu donner des appuis financiers aux directeurs de ces classes spéciales, pour accompagner les élèves déplacés», a indiqué l’inspecteur Issa Ndior. Pour lui, «tous ces efforts, ces sommes assez importantes, vont concourir à faire de sorte qu’en fin d’année, ces élèves puissent avoir de bons résultats».

Cette remise de kits scolaires et d’appui financier aux élèves du Nord Sindian coïncide également avec la remise, par l’Anrac, d’importants lots de vivres aux populations déplacées de la commune de Djibidione. Un don réceptionné ce jeudi, à Ziguinchor, par l’édile de Djibidione, Lamine Diémé, des mains du Secrétaire général de l’Anrac, Ernest Abou Sambou.

Leral