Oréfondé-Nguidjilogne: Signature de convention de financement relative au Projet de bitumage de la route

0

« Je voudrais, tout d’abord, magnifier l’excellence des relations de coopération entre nos deux pays, comme en témoignent les liens forts d’amitié et de fraternité qui existent entre nos Chefs d’Etat respectifs, le Roi Salman Ben Adelaziz AL-SAOUD, Serviteur des Deux Saintes Mosquées, et Son Excellence Macky SALL, Président de la République du Sénégal.

C’est avec honneur et un grand plaisir que j’ai sacrifié avec vous, Excellence Monsieur SULTAN ABDULRAHMAN AL MARSHAD, Directeur Général du Fonds Saoudien de Développement, à une heureuse tradition de signature de convention de financement relative au Projet de bitumage de la route Oréfondé-Nguidjilogne, dans le Dandé Mayo, pour un montant de cent soixante-seize millions deux cent cinquante mille (176 250 000) Riyals saoudiens, soit près de trente milliards cinq cent millions (31 000 000 000) de FCFA.

La présente cérémonie revêt un caractère très symbolique car reflétant le dynamisme de notre coopération et sa diversité. Il s’y ajoute le caractère important de ce projet qui permettra de renforcer les échanges commerciaux entre la zone du Dandé Mayo et le reste du pays, tout en améliorant les conditions de vie des populations qui, en plus d’une bonne mobilité des personnes et des biens dans leurs localités, auront un accès aux services sociaux de base, aux structures de santé et à l’éducation.

Monsieur le Directeur Général,
Mesdames et Messieurs,

Les routes de désenclavement du Dandé Mayo sont composées de deux (02) sections respectivement au nord et au sud de cette partie du Sénégal. Il est important de rappeler que le désenclavement du Dandé Mayo concerne un linéaire total de 232 km, 10 ponts et la piste Orefondé-LoumbeulBaladji-LoumbiSandarambé sur 55 Km, cofinancés par l’Etat du Sénégal et ses Partenaires au Développement.

Le Dandé Mayo Sud, de Matam à Dembacané, sera réalisé dans le cadre du Programme spécial de Désenclavement dont le financement est déjà sécurisé. Les travaux sur cette section concernent 126 km de route et la construction de 10 grands ponts.

Le Dandé Mayo Nord, d’Orofondé à Matam sur 106 km, est financé par la BOAD avec le tronçon Nguidjilogne-Matam pour un montant de 15 milliards de FCFA et votre Institution avec le tronçon Orofondé-Nguidjilogne objet de la présente cérémonie. Avec cette importante contribution du Fonds saoudien, le financement des routes de désenclavement du Dandé Mayo vient, fort heureusement, d’être bouclé.

Monsieur le Président Directeur Général,

Au nom de Chef de l’Etat, Son Excellence Macky SALL, et de l’ensemble du Gouvernement, je voudrais vous remercier très sincèrement pour cette précieuse contribution de votre institution.

Elle vient renforcer les relations séculaires d’amitié et de fraternité qui lient notre pays et le Royaume d’Arabie Saoudite et le bilan de notre partenariat avec le Fonds Saoudien de Développement. Ce partenariat remonte à la fin des années70, avec des financements approuvés de 1 783 millions de riyals saoudiens, soit plus de300milliards F CFA, notamment dans les secteurs des infrastructures routières et de l’hydraulique, de l’énergie, de l’agriculture, de la santé et de l’éducation.

Je voudrais, également, vous assurer que le Gouvernement ne ménagera aucun effort afin de garantir la réussite de la mise en œuvre de cet important projet particulièrement salvateur. Pour cela, le Gouvernement compte sur le Fonds saoudien pour une accélération des procédures.

Pour finir, je voudrais réitérer au Fonds Saoudien de Développement et au Royaume d’Arabie Saoudite la profonde gratitude du Peuple et du Gouvernement sénégalais pour les efforts constants, l’engagement et la détermination que vous avez consentis pour nous soutenir dans nos actions de développement, en vue de la prise en charge des nombreuses mais légitimes préoccupations de nos chères populations.

Je saisis cette occasion, Excellence, Monsieur l’Ambassadeur, pour remercier le Royaume d’Arabie Saoudite pour sa récente décision de faire une contribution supplémentaire de 550 millions de DTS au titre de la Facilité pour la Réduction de la Pauvreté et la Croissance dans le cadre de la réallocation des DTS des pays riches ».
Amadou Hott, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération.