Podor – Pléthore de candidatures de Bby : Près de 80 listes reçues

0
Les quatre sous-préfectures et la Préfecture du département ont reçu, hier jusqu’à tard dans la soirée, le dépôt des listes de candidature pour les élections départementales et municipales. Ce sont plus de 80 listes qui ont été reçues pour les élections municipales et 2 pour le Conseil départemental.

Si les deux grandes communes, Podor et Ndioum, ont enregistré respectivement 5 et 4 listes, les communes rurales ont, elles, battu le record de listes. Du fait du plus grand nombre de communes, l’arrondissement de Cas-Cas, à lui seul, compte, jusqu’à la validation complète, 34 listes. Dans cet arrondissement, qui compte sept communes, c’est celle de Madina Ndiathbé qui trône sur le nombre de listes, avec 8 dont les 7 sont issues de l’Apr ou de Benno bokk yaakaar. Dans l’arrondissement de Saldé, où les deux communes urbaines de Pété et Galoya totalisent 6 listes, la majorité est très divisée à Mbolo Birane avec 7 listes et une de l’opposition, alors que Bokké Dialloubé en a 3. La commune de Fanaye, avec ses 8 listes, est suivie de très près par Ndiayène Peindao, avec 6 dans un arrondissement, Thillé Boubacar, composé de trois communes, raconte LeQuotidien.

Même si l’opposition a été représentée un peu partout, c’est la pléthore de listes du Bby qui a été plus notée dans le département. Ils sont nombreux, les responsables de l’Apr, à s’opposer au choix du parti. Ils ont des listes sous la bannière de l’Ipd de Ibrahima Abou Nguette, de la coalition Défar sa gokh, ou de Visa les citoyens. Les maires sortants à Walaldé, Pété, Golléré, Dodel et Guédé ont été élus à travers des listes parallèles en 2014, mais il semblerait, cette année, que la tendance va être inversée. A Madina Ndiathbé et Guédé Chantier, parmi les adversaires de deux maires, il y a leur adjoint. Pour le Conseil départemental, c’est la liste de Bby, dirigée par le président sortant, Mamoudou Dia, qui fera face à celle de Yaw, portée par Ismaïla Wone.