Poste de premier ministre : Tiens, tiens ! Ainsi donc, on retourne à la case départ. (Le Témoin)

0
Quelle perte de temps ! Plutôt donc que de traiter plus rapidement les dossiers pour nous rendre la vie plus belle et pouvoir faire un plongeon spectaculaire dans un monde émergent qu’ils nous promettent, tout fonctionnait à pas de tortue.

Et c’est maintenant seulement que le Chef vient de se rendre compte que son fameux « Fast-track » fonctionnait en mode ralenti ! Il vient donc de faire adopter en Conseil des ministres un projet de loi portant réforme de la Constitution pour rétablir le poste de Premier ministre. Quand il avait décidé de supprimer cette station, sa cour de flagorneurs n’avait pas manqué de louer le génie du Chef et de rivaliser d’arguments pour justifier la pertinence de sa décision.

Et aussi l’inutilité du poste de PM ! On est impatients de voir à présent quels arguments les mêmes vont utiliser pour nous convaincre de l’impérieuse nécessité de la restauration de cette fonction qu’ils jugeaient inutile il y a 30 mois seulement ! Retour donc à la dure réalité.

Et ça a commencé depuis hier avec le tailleur constitutionnel qui s’est muni de ses ciseaux pour dire le contraire de ce qu’il professait lors de la suppression de ce poste de notre nomenclature institutionnelle.

Retour donc à la dure réalité où le Premier ministre devra aller au charbon. Peut – être pour contenir une opposition pas du tout bête et décidée à défendre crânement le respect de la Constitution.