Pr Seydi: «Nous n’avons pas suffisamment communiqué sur le vaccin»

0

SENKABARU – Lors d’une édition spéciale sur la Covid-19 sur la 7Tv, le chef du Service des maladies infectieuses et tropicales (SMIT) du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Fann est revenu sur les manquements notés dans la riposte contre le coronavirus, notamment mauvaise communication.

«Entre le 19 et le 25 juillet 2021, nous avons eu une augmentation du nombre de décès d’au moins 90 % et la hausse de 40 % des nouveaux cas par rapport à la semaine précédente», signale Pr SEYDI. Lequel estime que cela est dû à plusieurs facteurs notamment le retard dans la réactivation des Centres de traitement épidémiologique (CTE).

«Plus on enregistre de nouveaux cas plus les cas graves augmentent et parallèlement le nombre de décès aussi monte. Je peux donner aussi une autre faille sur le fait que nous n’avons pas suffisamment communiqué sur le vaccin. Aux Etats-Unis, par exemple, les autorités se sont levées très tôt pour combattre les fakes news sur la vaccination alors qu’à notre niveau nous avons laissé des gens occuper les médias pour dénigrer le vaccin contre la Covid-19 avant de réagir», lance Pr Seydi.

Leral