Présidentielle Guinée Bissau: Le poulain de Macky a laminé celui de Sonko

0

Le 3 décembre dernier, Ousmane Sonko officialisait son soutien à Domingos Simoes Pereira. Ce dernier était en lice pour le siège de président de la République de la Guinée bissau. «J’apporte mon total soutien à mon frère Domingos Simoes Pereira, candidat du Paigc arrivé premier à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle en Guinée Bissau», avait-il déclaré.
 Pour le leader de Pastef, Pereira était le candidat qui incarnait les valeurs d’ouverture sociale, de souveraineté, de panafricanisme, d’intégrité et d’indépendance «vis à vis des lobbies africaines et mondiales».
 Un soutien que certains avaient fustigé, principalement du côté de la mouvance présidentielle. «Sa déclaration publique de soutien au candidat Domingo Simoes Pereira est une grave entorse aux règles de non-ingérence dans les affaires internes d’un pays», avait jugé le député Abdou Mbow.
 Cependant, Dsp, qui était pourtant sorti en tête des débats au premier tour, n’a pas pu battre son challenger au second tour. Il n’a pu gagner que 46,45 % des voix. Le candidat malheureux s’est dit victime de « fraude électorale » et ne compte pas en rester là. 
 Et durant cette présidentielle, même si le chef de l’Etat ne l’a pas expressément manifesté, Umaru Cissé Emballo semblait être son poulain. Ce dernier avait même révélé : «Le président Macky Sall est mon frère. Quand nous avions la guerre civile, il m’avait hébergé. Je mangeais et dormais chez lui. Je n’avais même pas d’argent. Il me dépannait beaucoup.»

Seneweb