Prison du Camp pénal : Une grève de la faim en cours, signale Frapp

0

Le FRAPP informe via ses plateformes, que depuis ce matin, les prisonniers du Camp pénal refusent de s’alimenter. Il indique que cette grève de la faim a pour objectif de protester contre le chef de cour M. Baraye, dont le nom revient régulièrement depuis plusieurs mois dans toutes les manifestations carcérales du Camp pénal.

« Hier, le chef de cour Baraye a envoyé quatre prisonniers dans le quartier de haute sécurité (QHS), car ils sont considérés comme des meneurs de grève dans la prison du Camp pénal. Il s’agit de Serigne Mbacké, Bangoura, Fallou Séne et Papis Konaré », lit-on.

Le mouvement ajoute: « Comment peut-on mettre dans le QHS où les sorties de cellules sont réduites, des prisonniers condamnés pour longue détention ? En représailles de la grève de la faim démarrée ce matin par les prisonniers, l’électricité a été coupée dans les cellules ».

Le FRAPP interpelle la direction de l’administration pénitentiaire quant à la situation à la prison du Camp pénal, pour une issue heureuse dans les meilleurs délais.