Production des premiers barils: Seuls 30% de travaux séparent le Sénégal de ses premiers barils de Gaz

0

SENKABARU – Le Sénégal attend impatiemment la production des premiers barils de Gaz du gisement transfrontalier de Grand Tortue Ahmeyim. Un des vice-présidents de Bp, actionnaire majoritaire du projet, était à la président de la République hier jeudi. Il a fait le point au chef de l’Etat.

«Durant 2021 on a eu à réaliser d’excellents pas d’avancement dans le projet. On a notamment  fait d’énormes  progrès concernant le Fpso, le bateau flottant qui va traiter le gaz. On a  aussi fait d’excellents progrès concernant le Hub. Les caissons ont été transférés du Sénégal. Ils ont été faits  avec la main d’œuvre et l’expertise sénégalaises. On a aussi fait des avancées techniques concernant l’aspect offshore. Vraiment pour 2021 on a fait d’excellents progrès», a indiqué Gordon Birrel, Vice-Président Exécutif à Bp.

Il indique que les travaux sont achevés à 70%. Et l’espoir de pouvoir produire dans les délais demeure toujours : «Pour 2022 on a encore beaucoup de choses à réaliser, mais on est très confiants pour la possibilité de les réaliser à temps», a-t-il indiqué au sortir de l’audience.

En outre, bp dit travailler aussi, avec ses partenaires, sur le développement du projet national «Gas to Power» du champ gazier Yakaar Teranga.  «Nous continuons à rechercher des opportunités pour optimiser Yakaar Teranga, qui représente une opportunité importante et passionnante pour fournir de l’énergie domestique au Sénégal et de remplacer les formes d’énergie à plus forte intensité de carbone du secteur de l’électricité», a indiqué M. Birrel.

La question du Contenu local aussi, a été au cœur des discussions avec le chef de l’Etat, indique la compagnie pétrolière dans son texte