Protection des Parcs nationaux : Des moyens aériens utilisés pour accroitre la surveillance

0

Le Parc de Niokolo Koba avait été agressé par des orpailleurs clandestins avec la complicité du conservateur du Parc et son adjoint. L’affaire ébruitée avait conduit à leur arrestation. Restait la remise en état. « On nous avait demandé de faire un dossier et de faire une évaluation des dégâts que l’on mettra dans le dossier judiciaire afin que l’on puisse réparer les dégâts causés par ces personnes-là », a annoncé Abdou Karim Sall, ministre de l’environnement. Il faisait face aux hauts conseillers des collectivités territoriales. Aussi pour une meilleure surveillance des Parcs nationaux dira-t-il, l’ambition du ministère qu’il dirige est d’utiliser des moyens autres que terrestres. « Pour la supervision et la surveillance de nos forêts nous avons l’ambition de mettre des drones. De renforcer la surveillance par la mise en place de moyens aériens. Dans le Parc du Niokolo, qui est grand de 913.000 hectares, il est difficile de le surveiller de façon terrestre. Nous sommes en train de mettre en place un programme d’équipements d’envergure. Les questions de feu de brousse aussi seront concernés dans cette surveillance », a dit le ministre.

dakaractu