Rejet de plusieurs de ses listes: Les leaders de Yewwi Askan Wi accuse Macky Sall

0

Les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi sont convaincus que c’est le Président Macky Sall qui est à l’origine du rejet de plusieurs de leurs listes . Face à la presse, Ousmane Sonko et Cie ont déclaré que ces décisions ne tiennent pas la route.

 » C’est une tentative de sabotage de notre liste. Mais nous allons prendre toutes les mesures nécessaires. Nous étions ce matin avec nos avocats pour discuter avec eux sur les recours que nous comptons déposer dans les différentes Cours d’appel concernées par ces mesures », a affirmé Déthié Fall qui renseigne que la Cour d’appel de Saint-Louis est déjà saisie.

«On a l’impression que c’est la première fois qu’on organise des élections locales au Sénégal pour que la coalition Yewwi Askan Wi puisse voir beaucoup ses listes être rejetées. J’accuse le Président Macky Sall d’être le principal responsable de ces décisions », a poursuivi le mandataire national de la coalition qui cite l’exemple de Matam. «Lorsque nous avions senti un rapprochement entre notre mandataire et Bby, nous avions fait une nouvelle liste pour annuler celle se trouvant entre les mains de ce dernier. Mais à notre grande surprise, le préfet a refusé l’accès des locaux aux nouveaux mandataires. On a vu ce qui s’est passé à Golf Sud et à Sam Notaire ; et nous avons des informations faisant état d’une perspective de rejet des listes de la coalition Yewwi Askan Wi dans les deux plus grandes communes du département de Guédiawaye », a-t-il informé depuis le siège de son parti sur la Vdn.

Lors de la même rencontre, rapporte Libération online, Khalifa Sall a indiqué que tout Dakar allait accompagner Barthélémy Dias devant le tribunal pour son procès en appel . Pour sa part, Ousmane Sonko de Pastef s’est voulu formel : « Je le dis haut et fort : que tous les jeunes se lèvent pour l’accompagner le jour J. Envahissons les locaux du tribunal. Barthélémy est et reste le candidat de Yewwi Askan Wi ».
A noter que la coalition Bby fera face à la presse ce samedi à 17 heures.