Reprise des cleaning days : Le Frapp parle de “tapalé national”

0

Le Front pour une Révolution Anti-impérialiste, Populaire et Panafricaine (Frapp France Dégage) note la reprise politicienne du “tapale national” par le président Macky Sall. Pour Guy Marius Sagna et Cie, nettoyer c’est bien mais identifier et sanctionner les détourneurs des milliards du budget de l’assainissement, de l’hygiène, c’est mieux.

“Aujourd’hui, il y a au Sénégal moins d’agents d’hygiène par exemple à Dakar que pendant la colonisation. Cela montre tout simplement que la volonté du président Macky Sall n’atteint même pas celle que le colon français avait pour la colonie du Sénégal dans le secteur de l’hygiène”, rapporte un communique du Frapp.

Selon le Front pour une Révolution Anti-impérialiste, Populaire et Panafricaine (Frapp France Dégage), aujourd’hui, le secteur de l’assainissement a besoin d’être assaini. Pour la propreté du Sénégal, il faut une véritable opération mains propres.

Pour le FRAPP, un SET-SETAL économique, financier et politique est nécessaire dans tous les secteurs pour rendre le Sénégal propre et sortir du sous-développement.