Reprise des cours le 02 juin: Les propositions du principal du CEM de Nguidjilone Amadou Boly

0

Dès l’apparition du premier cas de Covid-19 au Sénégal le 2 mars 2020, le Président Macky Sall a pris des mesures phares dont la suspension des enseignements dans toutes les écoles et universités publiques et privées du Sénégal jusqu’au 6 avril. Et en raison de la progression rapide de la maladie, la reprise est reportée au 4 mai prochain au moins puis au 2 Juin prochain. Toutefois, pour poursuivre l’éducation pendant la crise sanitaire, le Ministère de l’éducation nationale (Men) a mis en place, entre autres dispositions, une plate-forme d’enseignement en ligne appelée «Apprendre à la maison», qui met à la disposition des élèves des cours filmés, des supports pédagogiques de natures diverses, des exercices et quelquefois leurs corrigés. 

Cependant pour sortir les écoles sénégalaises du gouffre, le principal du CEM de Nguidjilone Monsieur Amadou Boly préconise certaines mesures d’accompagnement suivantes :

  • Mobiliser les cars des écoles de formation surtout ceux des écoles des Forces de Défenses et de Sécurités et les bus Dakar Dem Dikk pour acheminer les enseignants dans leurs postes respectifs dans les régions;
  • Mobiliser les enseignants à compter du 15 Mai pour respecter le délai de mise en quarantaine de 14 jours;
  • Assurer le transport des élèves à l’intérieur des régions par des GIE de transports avec deux rotations entre 8h et 13h;
  • Demander aux chefs d’établissements et aux directeurs d’écoles de préparer des emplois du temps avec des groupes assurant le dispositif: Un élève Une table. Ne pas accorder de récréation dans la cour de l’école;
  • Équiper tous les établissements et écoles un dispositif permettant l’application correcte des gestes barrières;
  • La validation de l’année scolaire pour les classes qui ont fait le premier semestre,
  • Pour les classes d’examens organiser les évaluations du deuxième semestre et proposer  les passages à  partir des moyennes annuelles,
  • annuler tous les examens du CFEE et du BFEM pour enfin consolider le budget prévu à cet effet pour renforcer le dispositif de lutte contre le covid 19 dans les établissements et écoles,
  • Pour le BAC trouver un large consensus;
  • Accompagner intégralement l’enseignement privé sur les dépenses incompressibles ( salaires, locations etc..) puis
  • Fixer la rentrée 2020-2021 au mois de Septembre