Saint-Louis – Pêche artisanale: Plus de 60.000 tonnes de poissons débarquent chaque année dans le département

0

SENKABARU – Plus de 60.000 tonnes de poissons, représentant une valeur commerciale estimée à près 14 milliards de francs CFA, sont débarquées chaque année dans le département de Saint-Louis, au nord du Sénégal, a révélé l’adjoint au préfet dudit département, Ndioro Sarr.

« Le département de Saint-Louis joue un rôle important dans l’économie halieutique nationale. Il fournit environ plus de 60 000 tonnes de poissons pour une valeur commerciale estimée à près de 14 milliards de francs CFA », a-t-elle notamment dit. Elle présidait l’ouverture des travaux d’un atelier d’information et de sensibilisation sur les directives volontaires de la FAO pour une pêche artisanale durable.

Selon Ndioro Sarr, « la pêche artisanale constitue un maillon essentiel dans l’économie sénégalaise et joue des fonctions essentielles sur les plans économique, social et nutritionnel, participant énormément à l’autosuffisance alimentaire des populations ».

Saint-Louis approvisionne en poissons toutes les régions du Sénégal et même des pays de la sous-région, comme le Mali et la Gambie, a-t-elle rappelé, dans des propos rapportés par l’APS. « C’est fort de ce constat que le ministère des Pêches et de l’Economie maritime a introduit le concept de cogestion qui implique davantage les professionnels de la pêche dans le domaine de la gestion durable des ressources halieutiques à travers les Conseils locaux de pêche artisanale (CLPA) ».

Pressafrik

Institués par le Code de la pêche, ces CLPA, installés dans toutes les régions maritimes du Sénégal, constituent un « pilier primordial » pour une gouvernance locale des pêches et une gestion durable des ressources halieutiques. Cette volonté de l’Etat est aussi accompagnée par tous les partenaires techniques et financiers.