Scandale en vue : Vaste trafic de quittances à la SODAV

0

« Alors que la Sodav vient de décaisser 195 millions Fcfa pour les ayants droit, la boîte pilotée par Ngoné Ndour et Aly Bathily n’est pas sans reproches en matière de gestion. En tout cas, dans le fonctionnement et le recouvrement des taxes, un scandale a éclaté avec un réseau de confection de fausses quittances. Des agents véreux ont été épinglés pour avoir perçu, à la place de la Sodav, des montants faramineux grâce à de fausses quittances portant entête de la société des droits d’auteur et droits voisins. Sur le modus operandi, ils se présentaient comme des agents de recouvrement. Seulement, à la place des quittances officielles, la bande utilisait des bordereaux frauduleux et encaissait les sommes pour son propre compte. Toutefois, le scandale est en train d’être étouffé au niveau administratif. », lit-on dans la livraison de ce mercredi du quotidien Kritik.

Le journal d’enfoncer le clou : « Entre faux et usage de faux, association de malfaiteurs et vol, des agents travaillant pour le compte de la Sodav entretiennent un réseau de trafic de fausses quittances. Contre des espèces sonnantes et trébuchantes, les mis en cause délivraient aux organisateurs de spectacle de faux reçus afin de percevoir, à la place de la Sodav, de fortes sommes d’argent. Le système frauduleux a été déroulé plusieurs fois et pour des manifestations distinctes. Notre source, au parfum des complicités dans cette affaire, affirme que cette filière agit depuis un temps. Si, jusqu’à présent, aucune plainte n’est brandie, c’est que l’Agent comptable particulier (Acp), parmi les premiers à détecter la fraude, travaille à noyer le poisson. Ce qui a poussé certains, au courant de ce scandale, à se poser une seule question : qui cherche-t-on à protéger ? ».

seneweb