SENEGAL: 2000 ASP ont démissionné en 9 ans

0

SENKABARU – Le métier d’Assistance à la Sécurité de Proximité, créée par le décret n° 2013-1063, ne séduit pas.

« Mal considérés et mal rémunérés »,  les ASP boudent la profession.

Pour preuve, de 10.000 au départ, il n’y a plus que 8000 agents disponibles.

C’est ce que confie, dans L’Observateur, la présidente de l’Union nationale des ASP, Aïcha Koné.

En effet, les ASP perçoivent un modique salaire mensuel de 50.000 Fcfa depuis 9 ans.

Une somme parfois arrondie, selon les largesses des chefs d’institution.

Ils sont maintenus dans un système où il n’y a aucune possibilité de progression.