Sonko à Macky Sall : « Nous savons ce que vous ressentez… Mais faites preuve de grandeur et de dignité! »

0

SENKABARU – La coalition Yewwi Askan Wi, en point de presse ce mercredi, s’est encore exprimée pour la deuxième fois après le scrutin du 31 juillet 2022. C’est la conférence des leaders qui est encore montée au créneau pour tirer sur la coalition présidentielle. Ousmane Sonko, Khalifa Sall, Aïda Mbodj, Déthié Fall etc, sans complaisance, lancent un appel à la retenue.

« Nous avons gagné les élections, ils ont eu 127 députés en 2017, en 2022,  Ils se retrouvent avec 82, c’est parce que vous avez perdu et devant nos suppléants », disait Ousmane Sonko à l’entame de son propos s’adressant ainsi à Benno en lui signifiant qu’elle a mordu la poussière durant ces élections législatives.

Selon le membre de la conférence des leaders, cette défaite serait pire si l’inter coalition était bien comprise. « Nous avons pu faire savoir aux Sénégalais, le bilan négatif de Macky Sall avec sa mal gouvernance qui a fini par les ronger. Macky Sall a déconstruit notre paix et cohésion sociale. À travers cette inter coalition, nous avons pu conscientiser les sénégalais sur les dérives du régime », estime Ousmane Sonko.

Revenant sur le rôle de l’Assemblée nationale, Sonko considère que leur objectif, c’est bien d’alléger la souffrance des sénégalais. « Nous ne sommes pas là pour bloquer la marche du gouvernement, mais juste poser l’équilibre et se passer de cette majorité mécanique qui a longtemps marqué la marche de l’Assemblée nationale. Il faut que les dirigeants apprennent à rendre compte et c’est pour cela que nous voulons vous soutenir à l’Assemblée nationale. »

Pour le patron de Pastef, la coalition d’en face veut saboter le vote que les sénégalais leur ont déjà donné. « Nous n’accepterons jamais ça. C’est une entreprise de fraude massive que ces gens sont en train de mener. Mais cela n’a rien à voir avec le Fouta, c’est une tentative de fraude que nous avons comprise », considère Ousmane Sonko en rappelant que Macky Sall doit être républicain et, au regard des résultats qu’il a obtenus durant les locales et les législatives, de faire preuve de dignité et de grandeur. « Nous savons ce qu’il vit et ce qu’il ressent. On ne peut pas gagner tout le temps », a conclu le leader des patriotes.

Dakaractu