Supervision des législatives : La Société civile forme 46 observateurs

0
En perspective des élections législatives du 31 Juillet 2022, le Collectif des organisations de la Société civile pour les élections (Cosce) a organisé, du 7 au 10 juin, un atelier de formation des 46 Observateurs de long terme (Olt) déployés dans le cadre du programme «Nietti élection» sur la méthodologie d’observation électorale.
 
Selon Le Quotidien, l’organisation dirigée par Pr Babacar Guèye renseigne dans un communiqué que ces Olt seront chargés de «démultiplier cette expérience au bénéfice des 390 observateurs de court terme déployés sur l’étendue du territoire national». Ceci, d’autant plus que le contexte politique est aujourd’hui marqué au Sénégal par des désaccords et tensions entre l’opposition et la majorité présidentielle.
«Si la question du parrainage a, depuis son adoption, été l’une des principales sources de conflits, d’autres griefs ont été enregistrés dans ce contexte préélectoral. Fondamentalement, la question qui revient le plus souvent, c’est une volonté de la majorité présidentielle d’éliminer certains candidats, par l’utilisation soit de la loi, soit de la Justice. Ces divergences notées à la veille de chaque scrutin sont à la base d’une recrudescence des cas de violences, verbales ou physiques, dans l’espace politique», déplore le Cosce.
 
Comme lors des élections territoriales, un dispositif d’observation électorale de long terme, en vue de «déceler les irrégularités, les prévenir et au besoin, les faire corriger par l’ensemble des parties prenantes du processus électoral concernées», a été mis en place. Ainsi, rappelle le Cosce, comme aux élections territoriales, 46 Olt ont été déployés dans les 46 départements du Sénégal.
 
«L’observation a porté essentiellement sur la distribution des cartes, les opérations de vote et le monitoring des violences électorales et de la corruption politique, afin de permettre à la Société civile de jouer pleinement son rôle de veille et d’alerte à toutes les étapes du processus électoral», explique le communiqué exploité par le journal.