Tabac: La société sénégalaise perd 122 milliards Fcfa

0

SENKABARU – Dans une étude intitulée « Évaluation des coûts des maladies liées au tabac au Sénégal », le Consortium pour la Recherche Économique et Sociale (CRES) a démontré que le tabagisme a coûté en 2017 à la société sénégalaise 122 milliards de francs CFA.

Cependant, l’étude signale que la masse salariale, distribuée et les bénéfices commerciaux tirés de leur commercialisation, les recettes fiscales de l’État issues des produits du tabac ont été de 20 milliards de francs CFA et la masse salariale distribuée par l’industrie du tabac de 4 milliards de francs CFA. Selon l’étude, si on répartit le coût total par catégorie d’agents économiques, les ménages supportent la part la plus importante des coûts totaux liés au tabagisme.

Les ménages, explique l’étude, perdent 71 milliards de francs CFA alors que l’État ne perd que 51 milliards de francs CFA. Pendant ce temps, 17% du budget du ministère de la Santé sont utilisés pour soigner les maladies dues au tabagisme. Toutefois, l’étude renseigne que les cancers ont la plus faible part dans le coût total du tabagisme.

Le CRES recommande à l’État du Sénégal d’augmenter régulièrement les taxes sur les produits du tabac afin de décourager leur consommation et de collecter des recettes fiscales à un niveau qui permet de compenser une grande partie des coûts. De même, il demande à l’État de faire respecter les mesures non-fiscales telles que l’interdiction de fumer dans l’espace public, l’interdiction de la publicité sur les produits du tabac, l’apposition des avertissements sanitaires sur les paquets de cigarettes.

Emedia