Tchad: Vent de rébellion dans l’armée

0

A peine installé, le conseil militaire dirigé par Mahamat Déby Itno, fils d’Idriss Déby fait l’objet de contestation au sein de l’armée. Une partie des militaires, par la voix du général Idriss Abdéramane Dicko, se dit solidaire des autres organisations qui ont rejeté le conseil militaire.
« Nous avons décidé, après une concertation avec les généraux, officiers supérieurs, officiers subalternes et hommes de rang, de faire une déclaration de soutien à la décision du peuple tchadien », annonce-t-il.
Les militaires invitent Déby fils et ses hommes à entrer dans les rangs au profit d’un dialogue inclusif pour gérer la transition. « Nous avons demandé à nos frères d’armes du conseil militaire de revenir à la raison pour qu’on puisse s’asseoir, y inclure la société civile, les syndicats, toutes les organisations qui représentent le peuple tchadien dans sa diversité pour que le dialogue soit inclusif, en vue de faire sortir des résolutions qui pourraient garantir une transition qui va aboutir à une élection présidentielle indépendante, libre et inclusive. »