Terrorisme : Les americains vers un retrait total de ses troupes déployées en Afrique de l’Ouest.

0

Les États-Unis envisagent la réduction, voire le retrait total de leurs troupes présentes en Afrique de l’Ouest.
L’annonce a été faite par le secrétaire d’Etat à la Défense, Mark Esper cité par New York Times lu à Dakaractu.

Selon le média américain, les discussions relatives à un retrait à grande échelle de l’Afrique de l’Ouest portent sur l’abandon d’une base de drone récemment construite au Niger au coût de 110 millions de dollars, mais aussi sur la fin de l’aide aux forces françaises qui combattent les groupes armés terroristes au Mali, au Niger et au Burkina Faso.

L’article révèle que le commandement des États-Unis pour l’Afrique (AFRICOM) a été saisi pour la proposition d’un plan d’ici janvier. Cette réduction voire retrait des troupes américaines déployées en Afrique de l’Ouest n’est que le début d’un processus qui devrait amener les États-Unis à réorganiser le déploiement des 200 000 soldats à l’étranger.

« L’initiative reflète ce qui est devenu la priorité essentielle de M. Esper : s’éloigner de 18 ans de déploiement antiterroriste dans des endroits troublés par le militantisme et l’insurrection où des milliers de soldats américains passent en boucle pour tenter de maintenir une stabilité minimale mais sans grande perspective de solutions définitives », écrivent les journalistes du New York Times à propos de la motivation de cette décision du Pentagone.

Quatre bérets verts américains ont été tués l’année dernière au Niger par des jihadistes du groupe État islamique dans le Grand Sahara.

Mais il faut aussi préciser que l’administration Trump trouve plus pertinent de concentrer ses efforts à contrer la Russie et la Chine. 

Dakaractu