Thione Seck à la Cour d’Appel: « Jugez moi, je veux finir avec cette affaire »

0

En première instance, le chanteur Thione Seck et son codétenu ont été relaxés pour trafic présumé de faux billets. Le juge de la deuxième chambre correctionnelle, Maguette Diop avait, en rendant sa sentence, déclaré la procédure irrégulière car ayant violé l’article du règlement intérieur de l’UEMOA qui requiert la présence de l’avocat dès les premières heures de l’interpellation avant de mettre les prévenus hors de cause.

Insatisfaite de la décision, le maitre des poursuites avait interjeté appel. Et, l’affaire a été, ce lundi, appelée à la barre de la Cour d’appel de Dakar. Mais, elle n’a pas été jugée. Elle est renvoyée jusqu’au 30 décembre sur la demande de Me Alioune Cissé. Celui-ci nouvellement constitué pour défendre les intérêts du chanteur a sollicité le renvoi pour, dit-il, mieux s’imprégner du dossier. Une requête que le juge lui a accordée. Mais pour sa part, le chanteur a demandé à être jugé au plus vite. « Je suis fatigué de faire des va-et-vient. Il faut me juger. Je veux en finir avec cette affaire. Il y a tellement de pression sur moi », a déclaré le chanteur qui, visiblement, veut en terminer avec cette affaire qui le suit depuis des années maintenant.

A rappeler que Thione Seck et son acolyte, Alaye Djité ont été arrêtés pour détention de signes monétaires, tentative d’escroquerie, association de malfaiteurs et blanchiment d’argent. Inculpés, ils ont été placés sous mandat de dépôt avant que le lead vocal de Raam Daan ne bénéficie d’une liberté provisoire après 8 mois de détention préventive.

Emedia