Tuée par son époux: Aminata n’était pas enceinte.

0

On en sait un peu plus sur les circonstances de la mort d’Amina Kâ, à Malika, suite à une dispute avec son mari. Du moins à en juger par l’autopsie réalisée par Chérif Mouhamed M. Dial et son collègue Déguenanvo de l’Hôpital général Idrissa Pouye (ex-Cto).
Le document parcouru par Les Échos révèle : « Amina Kâ est morte suite à un arrêt cardio-respiratoire lié à une lésion traumatique de la moelle épinière lors d’une luxation cervicale haute à un coup violent par objet contondant sur la région de l’arcade sourcilière gauche ».