Ziguinchor: La section communale du Pastef investit Ousmane Sonko

0

SENKABARU – Les patriotes de la commune de Ziguinchor ont porté leur choix sur Ousmane Sonko pour briguer le suffrage des Ziguinchorois aux élections territoriales de janvier 2022. Ils ont tenu une assemblée générale à Lyndiane, un quartier périphérique de la capitale régionale, pour l’investir.

Fortement mobilisés dimanche dernier au foyer des jeunes de Lyndiane, les militants du parti Pastef-les patriotes ont décidé de désigner leur leader Ousmane Sonko comme candidat de leur parti aux élections municipales de Ziguinchor.

« C’est un choix qui a été fait à l’unanimité par les militants et sympathisants de la commune », affirme Marie Binta Badji, coordinatrice adjointe de la section communale de Ziguinchor du parti à Ziguinchor et porte-parole du jour. Selon elle, le président du parti Pastef-les patriotes est la personne la mieux indiquée pour diriger la liste communale.

« Le président Ousmane Sonko, sa base, c’est Ziguinchor. Il vote ici et il est le patron du parti, donc on ne voit pas où il peut être maire, si ce n’est à Ziguinchor. Il est notre premier choix, c’est pourquoi nous l’avons investi ».

Pour Mme Badji, choisir le député sorti premier dans la région de Ziguinchor lors de la Présidentielle, c’est augmenter les chances du Pastef.

« À l’élection présidentielle, les populations de la ville ont montré qu’elles portaient le président Ousmane Sonko dans leur cœur, et nous qui sommes ses militants, on ne peut que suivre le désir des Ziguinchorois », ajoute la coordonnatrice adjointe de la section communale du parti Pastef-les patriotes.

La dame qui ne doute point de la victoire de son leader, au soir du 23 janvier 2022, estime que la confirmation de cette candidature par le concerné aura un effet plus que positif pour les candidats du parti dans les autres collectivités territoriales de la région.

« Nous croyons dur comme fer que Ousmane Sonko va accepter notre choix. Et si c’est le cas, aucune commune de la région ne va échapper à notre contrôle. Et nous gagnerons tous les départements », affirme Marie Binta Badji.

La balle est donc dans le camp du président du parti Pastef-les patriotes qui, jusque-là, a esquivé cette question dans ses sorties médiatiques à Ziguinchor.
L’As